Devenez orthophoniste : la clé pour une carrière passionnante!

Être orthophoniste, c’est bien plus qu’un simple métier. C’est une véritable vocation qui vous permettra d’avoir un impact concret sur la vie des gens. Spécialistes de la voix, du langage oral et écrit, ces experts accompagnent petits et grands pour surmonter leurs troubles de la parole, de la communication ou de la déglutition. Une mission d’une richesse incroyable au cœur de l’humain.

Vous rêvez de rejoindre ces bâtisseurs du langage ? Avant de vous lancer dans cette formidable aventure, il faut franchir la première étape cruciale : l’admission en école d’orthophonie. Un défi de taille qui nécessite de la préparation et de la détermination. Mais ne vous inquiétez pas, je vais tout vous expliquer !

Parcoursup, la nouvelle voie pour accéder aux études d’orthophonie

En 2020, un grand bouleversement a eu lieu dans le processus d’admission. Exit le traditionnel concours d’entrée, place à la plateforme Parcoursup ! Une petite révolution motivée par la volonté de démocratiser l’accès à cette filière universitaire.

Concrètement, pour intégrer l’une des 22 écoles d’orthophonie réparties dans 10 regroupements à travers la France, vous devrez :

Vous inscrire sur Parcoursup et formuler jusqu’à 5 vœux en orthophonie, sur 10 vœux maximum au total. Pratique, un regroupement = un vœu, vous pouvez ainsi postuler dans toutes les villes qui le composent.

Constituer avec soin votre dossier pour chaque vœu. Attention, des frais de 80€ par regroupement sont à prévoir !

Passer un entretien oral pour défendre votre motivation. Les incontournables pour séduire les jurys d’admission

Avant de vous plonger dans la préparation de votre dossier, il est essentiel de connaître les attendus nationaux fixés pour cette formation. Une véritable feuille de route pour séduire les jurys !

Pour réussir, vous devrez avant tout faire preuve d’une excellente maîtrise du français à l’écrit comme à l’oral. Avec votre future casquette d’orthophoniste, communiquer avec clarté et précision sera primordial.

Capacité d’analyse, de raisonnement logique et intérêt pour les sciences : autant d’atouts indispensables pour suivre cette formation exigeante. Cultivez dès maintenant votre curiosité et votre rigueur intellectuelle !

Dernier point clé sur lequel les jurys seront inflexibles : vos qualités humaines. Empathie, écoute, bienveillance… Ces savoir-être vous permettront d’instaurer une relation de confiance avec vos futurs patients.

Et pour montrer que vous réunissez toutes ces compétences, rien de tel qu’un dossier soigné !

Les clés pour constituer un dossier d’admission percutant

Vos résultats académiques seront évidemment un élément majeur. Les jurys se pencheront d’un œil acéré sur vos notes de Première et Terminale, en particulier en français, philosophie et matières scientifiques. N’oubliez pas non plus d’inclure vos appréciations de professeurs et avis du conseil de classe.

Mais encore plus déterminant : votre projet de formation motivé. C’est ici que vous devrez mettre toute votre passion pour l’orthophonie ! Retracez le cheminement qui vous a mené à vouloir exercer ce métier. Parlez des expériences qui ont conforté votre choix (stages, jobs, clubs…). Prouvez votre connaissance intime des missions de l’orthophoniste. C’est le moment de briller !

Les dates clés pour bien préparer son admission

Préparer un dossier béton ne suffira pas. Être organisé et suivre à la lettre le calendrier et les étapes de Parcoursup est CRUCIAL pour maximiser vos chances. Sortez vos agendas, voici les dates incontournables à inscrire en grandes lettres rouges !

20 décembre : c’est le jour J, celui où la plateforme Parcoursup ouvre ses portes ! À vous de jouer pour créer votre dossier candidat.

Du 17 janvier au 29 mars, faites chauffer vos méninges pour formuler jusqu’à 10 vœux, dont 5 maximum pour les études d’orthophonie. Prenez le temps de bien réfléchir à vos stratégies de vœux.

14 mars : avant minuit, validez votre dernier vœu ! Plus aucune modification ne sera possible après.

3 avril : c’est la dernière ligne droite. Finalisez d’un trait vos dossiers en y intégrant tous les éléments demandés puis… confirmez vos vœux. Un passage obligé pour que votre candidature soit définitivement validée !

30 mai : l’heure de vérité. Gardez votre âme sereine en attendant les résultats d’admission.

Vous n’avez donc pas une seule, mais plusieurs dates butoirs à cocher dans votre calendrier. Alors préparez-vous dès maintenant, étudiez attentivement le processus, et soyez d’une rigueur absolue pour tout boucler dans les temps !

Pas admis ? Des pistes pour rebondir vers l’orthophonie

Bien se préparer mentalement à cette éventualité est essentiel. Il serait naïf d’imaginer tout réussir du premier coup. En 2022, plus de 10 000 candidats se sont projetés vers ce graal qu’est l’orthophonie. Objectivement, toutes les places sont chères !

Mais rien n’est perdu ! Certaines formations permettent d’obtenir des équivalences avec les enseignements d’orthophonie. Un précieux accélérateur si vous êtes admis l’année suivante.

Première option évidente : les sciences du langage ou de l’éducation. Avec leurs programmes proches, ces cursus demeurent un excellent tremplin vers l’orthophonie.

La psychologie, avec son approche sur le développement de l’enfant et les troubles cognitifs, constitue une autre voie judicieuse. Une porte d’entrée aux mécanismes du langage.

Enfin, les formations médico-sociales de type kiné, ergo, psychomotricien… vous permettront d’acquérir de solides bases en sciences biomédicales et relationnelles.

Quelle que soit la solution de rebond choisie, l’essentiel est de vous épanouir dans un domaine qui vous plaît. Ça évitera de gâcher une année en souffrance !

Orthophoniste, un rêve à portée de main

Comme vous le voyez, le chemin vers les études d’orthophonie comporte quelques obstacles de taille. Mais rien d’insurmontable pour les plus motivés et déterminés d’entre vous !

En suivant ces précieux conseils pas à pas, vous partirez avec une sérieuse longueur d’avance :

➤ Être impeccable sur la langue française
➤ Cultiver vos aptitudes scientifiques et analytiques
➤ Développer vos qualités humaines
➤ Soigner votre dossier de A à Z
➤ Respecter scrupuleusement le calendrier Parcoursup
➤ Envisager des solutions de rebond réalistes

Après tant d’efforts, ce serait dommage de passer à côté de ce fabuleux défi qu’est l’orthophonie ! Une si belle vocation, un impact si puissant sur ceux qui en ont besoin.

Alors foncez, préparez-vous dès maintenant, et jetez-vous à corps perdu dans cette formidable aventure.

La réussite sera définitivement au bout du chemin !

Vous l’aurez compris, devenir orthophoniste n’est pas une mince affaire. Mais c’est précisément ce qui fait toute la noblesse de ce métier d’exception ! Seuls les plus volontaires, les plus talentueux, franchiront avec brio les obstacles pour s’élever au rang des grands bâtisseurs du langage.

Alors n’ayez crainte, ces étapes ne sont là que pour s’assurer que vous aurez les armes pour relever ce défi. Des étapes que je vais vous aider à franchir une à une, sans en rater une seule !

Démarrons par bien intégrer cette vérité : vos résultats académiques seront la pierre angulaire de votre dossier. Les jurys d’admission sont formels, les notes en français, philosophie et sciences pèseront lourd dans la balance.

Mais ce n’est pas tout ! Ils scruteront aussi vos appréciations de professeurs et avis des conseils de classe. Autant d’éléments qui témoigneront de votre assiduité, votre sérieux, et votre attitude dans le travail.

Bref, inutile de se voiler la face : il faudra faire vos preuves sur le terrain scolaire bien avant de pouvoir prétendre enfiler la blouse blanche ! Alors dès maintenant, alignez-vous sur ces exigences et cultivez l’excellence tout au long de vos études.

Car si vos bulletins pèsent lourd, votre projet de formation motivé sera l’autre juge de paix. C’est à travers ces quelques lignes que vous transmettrez toute la fougue qui vous anime pour l’orthophonie !

Passionnant défi que de réussir à retranscrire par écrit tous ces rêves, toutes ces motivations qui vous lient à ce métier. Il faudra déployer toute votre créativité pour sortir du lot et marquer les esprits. Partez sur les chapeaux de roues en racontant les expériences déterminantes qui ont ancré votre vocation. Vos stages, vos jobs d’été, vos engagements… N’ayez pas peur d’être concret et imagé !

Montrez aussi votre parfaite connaissance des réalités de ce métier. Rien de tel qu’un regard averti pour convaincre les jurys que vous mesurez l’importance de votre future mission.

Et pour couronner le tout, un entretien oral viendra mettre en lumière vos plus belles qualités humaines. Empathie, bienveillance, capacités relationnelles… Une fois de plus, les critères ne seront pas seulement académiques mais bien globaux !

Soyez donc prêts à faire montre de toutes vos forces, à vous montrer humbles et sereins, capables de gérer le stress avec le sourire. Bref, à incarner le profil même d’un orthophoniste accompli !

Ce sera alors à vous de démontrer que vous réunissez toutes les armes pour conquérir cette aventure humaine extraordinaire. Alors… il ne vous reste plus qu’à TOUT DONNER !

Share your love

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *